Les vestes

La surchemise Billie

En faisant quelques achats de Noël, j’ai résisté à la tentation de m’acheter une surchemise, me disant que j’allais la coudre moi-même… Quelques mois plus tard, la voilà ma surchemise Billie !

La surchemise Billie de Slow Sunday Paris

Comme je vous le disais en intro, en faisant quelques achats de Noël, j’étais tombée sur des modèles de surchemises qui me plaisaient bien, dans une grande enseigne de prêt-à-porter. Mon premier réflexe (après avoir regardé le prix, on ne va pas se mentir…) aurait été de l’acheter, mais j’avoue que désormais, avant d’acheter un vêtement, je réfléchis au temps et au coût que cela représenterait pour moi de le coudre… et la plupart du temps, je préfère ne pas l’acheter !

L’idée était donc restée dans un coin de ma tête, mais j’avais déjà d’autres projets couture en cours… Et puis un peu plus tard, grâce à la magie d’Instagram, je tombais sur une publication de Mlle Marcilly et tout de suite, j’eus envie de coudre la même (zéro originalité la meuf…) !

Côté patron, il s’agit de la (sur)chemise Billie de la marque Slow Sunday Paris (auteure du livre Homewear, entre autres, dont j’ai déjà parlé dans l’article sur le kimono Sofia et le pantalon Anja). Ce modèle permet à la fois de réaliser une chemise classique ou plutôt une surchemise, type veste avec des poches, ce que j’ai choisi de réaliser.

J’avais déjà un patron de surchemise (issu d’un hors-série Modes&Travaux) mais après une légère hésitation, j’ai préféré ce modèle. En effet, la coupe et les détails de cette surchemise Billie (empiècement dos, poches dans la couture…) en font un modèle un peu plus travaillé.

Le patron est plutôt pour un niveau avancé, mais rien d’inaccessible avec un peu d’attention et de précision… Les explications sont plutôt claires. J’ai vraiment pris le temps de soigner les finitions, et je suis plutôt contente du résultat. Il faut dire que ma nouvelle machine à coudre gère plutôt bien les épaisseurs, ce qui aide grandement (et pour une fois, je n’ai raté aucune boutonnière !).

Le coton sergé de Pretty Mercerie

Pour cette surchemise, j’ai opté pour un coton sergé à grands carreaux vert foncé. Je l’ai commandé chez Pretty Mercerie (en même temps que la viscose du Kimono Sofia). La qualité est top, il est bien épais et parfait pour cette surchemise. Je porte rarement du vert, donc j’attends avec impatience le retour du printemps pour voir si j’arrive à l’assortir à mon dressing…

Pour ne pas avoir trop de souci niveau raccord, j’ai coupé certaines pièces (notamment les poches et l’empiècement dos) dans le biais. J’aime bien ce détail, qui donne un petit côté original à cette veste.

Pour les boutons, j’ai misé sur le made in France. Il s’agit des boutons « Guilhem » de chez Ma Fabrique de Boutons (qui propose tout plein de jolis boutons, et que je vous recommande !).

Et voilà, avec ma surchemise Billie à carreaux, je crois que je suis prête à aller couper du bois… ou pas !

To sew list

Patron : Chemise Billie – Slow Sunday Paris
Tissu : Coton sergé à motif maxi vichy – Pretty Mercerie
Boutons : Modèle Guilhem – Ma Fabrique de Boutons

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.