Les robes

La robe portefeuille Aime comme Mots Doux

Je préfère être honnête avec vous dès le départ, quitte à vous spoiler cet article, mais Aime comme Mots Doux, ça a été mon plus gros raté, et donc ma plus grosse déception de cet été. Mais revenons d’abord sur ce patron…

Aime comme Mots Doux

Aime comme Mots Doux

Pour cet été, j’avais très envie de coudre une robe portefeuille (ou robe cache-cœur)… Après avoir longtemps hésité entre la robe Swann de Artesane et la robe Aime comme Mots Doux de chez Aime comme Marie, mon choix s’est finalement porté sur cette dernière. J’avais une petite préférence pour le nœud devant, les manches courtes et les différentes versions que j’ai pu voir sur Instagram ont achevé de me convaincre.

Le patron propose 3 longueurs (courte, midi ou longue) et ne présente pas de difficultés particulières. Je me suis donc lancée sereinement, dans ma taille habituelle. Et c’est là ma première erreur… J’aurai dû faire une toile d’abord ! (Toujours faire une toile, ça m’apprendra…)

Aime comme Mots Doux

Parce que l’inconvénient d’une robe portefeuille, c’est qu’on ne peut l’essayer qu’à la toute fin… Difficile d’essayer en cours de montage, d’autant que pour celle-ci, les côtés s’assemblent en dernier. Encore une fois, aucune difficulté pour le montage, le patron et les explications sont très claires, mais malheureusement, au moment de l’essayage, deux grosses déconvenues :

  • Les emmanchures sont beaucoup trop justes
  • Le décolleté est beaucoup trop profond (genre très très profond, genre, on voit tout…!)

Et là, c’est la catastrophe… Dans ce type de situation, je suis du genre à me décourager très vite, je laisse tout en plan avec l’envie de revendre ma machine et de ne plus jamais coudre ! Mais ça ne dure jamais longtemps parce que j’aime aussi aller au bout des choses…

Aime comme Mots Doux

Résultat, j’ai repris un peu la robe à tête reposée et avec l’aide de ma maman… Pour les emmanchures, il n’y avait malheureusement pas grand chose à faire. En revanche, pour le décolleté, on a opté pour une petite pression invisible, qui permet de limiter les dégâts. Je dis bien « limiter », parce qu’au final, ça baille un peu, ça plisse, et je ne me sens pas hyper à l’aide dedans (même si les photos laissent penser le contraire… Aaah les apparences sont trompeuses !)

Je pense que le souci est dû au fait que ce patron est prévu pour une stature 1m65 et avec mon (tout) petit 1m58, j’aurai dû procéder à des ajustements du buste. Mais voilà, l’impatience de coudre une robe a pris le dessus… Si c’était à refaire, je commencerai par une toile et quelques ajustements !

Le jean 100 % Tencel

Pour terminer cet article très long (et douloureux, avouons-le… Enfin surtout pour moi !), quelques mots quand même sur le tissu, qui est une vraie merveille (d’où ma déception encore plus grande).

Aime comme Mots Doux

Pour ce projet, j’avais opté pour le jeans léger 100 % Tencel de chez The Sweet Mercerie (qui n’est plus dispo dans cette couleur malheureusement) sans vraiment savoir ce qu’est le tencel.

Donc place à la petite minute info : le tencel (aussi appelé Lyocell) est une fibre produite à partir de la pulpe de bois (d’eucalyptus notamment), qui ne nécessite aucune substance chimique, à l’exception d’un solvant non toxique, ce qui en fait un tissu à faible impact environnemental (c’est éco-friendly quoi !). C’est un tissu très doux au toucher, un peu comme de la soie, au tombé fluide, résistant et qui se froisse assez peu. En bref, c’est le top !

Je n’ai pas été déçue à réception de mon colis car ce tissu est vraiment d’une très belle qualité, très doux, et la couleur est vraiment belle. Je z’yeute régulièrement le site de The Sweet Mercerie dans l’espoir qu’il y en ait à nouveau ! Et je compte bien réutiliser le tissu de ma robe et la transformer pour ne pas rester sur un échec… Affaire à suivre !

To sew list

Patron : Aime comme Mots Doux – Aime comme Marie
Tissu : Jeans 100% Tencel – The Sweet Mercerie

2 Comments

  • Céline Poppinga

    Bonsoir Mathilde,

    j ai eu exactement le même problème avec ce patron et les manches.
    J avais aussi choisi un tissu tance jean. J ai enlevé les manches et ajouté une pression et j ai une robe pour l´été.
    Je couds maintenant la robe Swann. J espère que le modèle tombera mieux.

    Cordialement,

    Céline

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *